Publié le 05/09/2013

Connaître : expertise scientifique et technique

Pour protéger les milieux, il est indispensable de les connaître.

Des expertises scientifiques et techniques sont réalisées, comme des inventaires, pour définir les priorités d'intervention. Elles sont accomplies en interne par les conseils scientifiques et les équipes techniques, et auprès de leurs partenaires : CBN, PNR, ONF, ONCFS, RNF…

Sur demande, ils apportent leur expertise scientifique et technique auprès d’autres gestionnaires et sont sollicités pour réaliser des formations (ONF, ATEN, AgroParisTech, Ecole des ponts et chaussées…).

A l'échelle nationale, ce travail réalisé par l'ensemble des Conservatoires participe à des programmes comme : "Pôle-relais Tourbières",  "Loire grandeur Nature"… ou contribuent à la connaissance du patrimoine national : Système d’information sur la nature et les paysages et à l’Inventaire national du patrimoine naturel du MNHN

Les Conservatoires contribuent également à la politique "Plan nationaux d’actions en faveur des espèces menacées" notamment :

  • 10 en tant que rédacteurs : Apron du Rhône (Rhône-Alpes), Odonates (Aquitaine, Haute-Normandie et Limousin), Cistude d’Europe (Ariège et Languedoc-Roussillon), Maculinea (Centre), Ganga cata et Alouette calandre, Tortue d’Hermann, Vipère d’Orsini (PACA), Desman des Pyrénées, Lézard ocellé (Languedoc-Roussillon), Sonneur à ventre jaune (Auvergne)
  • 9 en tant que porteurs : Aigle de Bonelli (Languedoc-Roussillon), Apron du Rhône (Rhône-Alpes), Cistude d’Europe (Savoie), Chiroptères (FCEN), Desman des Pyrénées (Midi-Pyrénées), Gyapète barbu (Haute-Savoie), Ganga cata et Alouette calandre, Tortue d’Hermann, Vipère d’Orsini (PACA)