Publié le 04/04/2017

2017 : une forte participation des Conservatoires d'espaces naturels

Du 17 au 21 mai 2017, les Conservatoires d'espaces naturels programment des animations partout en France pour cette 11e édition de la Fête de la Nature.

Thématique 2017 : « Les super-pouvoirs de la nature »
Les écosystèmes et les espèces font preuve d’adaptations, de stratégies, de mécanismes complexes et étonnants qu’il est possible d’observer et de découvrir à deux pas de chez soi.
Les milieux naturels ont le pouvoir de produire les matières premières, nourriture, énergie…, de réguler les températures et le climat, localement et à l’échelle de la planète. 
Les espèces animales et végétales et les milieux naturels offrent à l’homme de nombreux solutions et services dans son quotidien, ses activités économiques, ses loisirs et peuvent jouer un rôle sociologique important dans la relation à soi, la relation aux autres.
La 11e édition de la Fête de la Nature propose donc d’explorer ces spécialités, rôles et fonction de la nature et de lever, en partie, le mystère sur ses « super-pouvoirs ».

"Pour illustrer la fête de la nature et plus particulièrement les « Super pouvoirs de la nature », Pauline Lavogez a choisi de représenter un enfant déguisé en super héros, ébahi face à un super héros inattendu, bien plus grand et plus fort qu’il ne l’aurait imaginé : l’arbre. Selon l'auteur, plusieurs intentions sont présentes dans cette proposition. Tout d’abord la volonté de montrer que les super-pouvoirs de la nature sont réels, concrets, contrairement à ceux des super-héros de fictions auxquels s’identifie le petit garçon. Ensuite, cette rencontre entre l’arbre et le garçon est une invitation au dialogue, attirer le regard sur la nature, ce qui est le but de la Fête de la nature. Nous faire sortir chacun de nos héros de télévision, de jeux vidéos pour relever la tête et aller voir ce qu’il se passe dehors, juste à côté de nous. Enfin, la proposition de Pauline Lavogez souhaite rappeler à chacun comme la nature peut être belle et étonnante, et qu’elle mérite de s’y attarder, prendre le temps de la contempler."

Source : site web "Fête de la nature"

Géolocalisation des animations Fête de la nature des Conservatoires d'espaces naturels en France métropolitaine et à La Réunion