Publié le 05/09/2013

Jour de la nuit

Le jour de la Nuit est une manifestation nationale unique de redécouverte de la nuit, ses paysages, sa biodiversité et son ciel étoilé…
Sensibiliser à la pollution lumineuse et à ses conséquences, tout en renouant un lien ludique et symbolique avec la nuit.

Initié par Agir pour l’environnement et l’ANPCEN, soutenu par 18 organisations dont le Ministère de l’Ecologie et l’Association des Mairies de France, le premier « Jour de la Nuit » a eu lieu le samedi 24 octobre 2009.

Le Jour de la Nuit est un évènement national dont l’objectif est d’attirer l’attention du grand public sur les conséquences de la pollution lumineuse tout en renouant un lien avec la nuit. A l’occasion du Jour de la Nuit, de nombreuses activités sont proposées au public partout en France : sorties nature, astronomiques, balades nocturnes etc. …

De nombreuses villes éteignent symboliquement une partie de leur éclairage public.

Pour que la nuit et ses habitants retrouvent le chemin des étoiles !

Pollution lumineuse ?

La pollution lumineuse est une nuisance provoquée par la multiplication des points lumineux, éclairages des villes, néons, panneaux publicitaires. En 10 ans, leur nombre a augmenté de 30 % et s’élève aujourd’hui à 8.7 millions de points. A l’occasion du Jour de la Nuit, le collectif de 18 organismes souhaite tirer la sonnette d’alarme sur l’impact de la pollution lumineuse qui « éteint » progressivement la nuit. La multiplication des points lumineux a un impact significatif sur la biodiversité nocturne et sur la disparition du ciel étoilé. En agissant sur le nombre de points lumineux, les collectivités locales et les habitants peuvent réduire le coût énergétique engendré par trop d’éclairage.

Les Conservatoires d’espaces naturels peuvent participer au Jour de la Nuit en proposant une activité, notamment en partenariat avec une collectivité, une autre association, les groupes chiroptères….